Le Télégramme, sous la plume de Valérie Le Moigne, titre l'article consacré à Vivre dans ma ville : "Philippe Bouillé. Son triporteur fait le bonheur des aînés".

A Vélo Sans Age (le fameux triporteur rouge) est une des actions menées par Vivre dans ma ville pour tisser du lien intergénérationnel et de la solidarité. D'autres actions sont en cours : des échanges avec la monnaie-heure, un jardin partagé à Kerligonan, des réunions mensuelles et des sorties à thème.

Et chacun d'entre nous peut engager une action visant à un monde meilleur, par le biais de la plateforme, dans la mesure où cette action respecte l'éthique de Vivre Dans Ma Ville : un échange de service, un chantier collectif, un témoignage, une information locale ou une idée de projet à faire vivre.

A vélo tout seul, c'est chouette, à vélo à 3, c'est encore mieux. Et c'est aussi vrai pour faire avancer les idées et les actions.